La ferme 1771 – Passeur d’émotions du bois Vignaud

Renaud Jussaume est un merveilleux hôte...

diner-a-la-ferme-1771-1.jpgLa ferme 1771 – Passeur d’émotions du bois Vignaud

Un endroit qui ne laisse personne indemne, un endroit où j’aime aller pour rencontrer mon ami Renaud Jussaume.

Renaud, l’homme du Bois Vignaud, le passeur d’émotions !

Il y a quelques années, il se met à rêver : venir vivre en Corrèze, restaurer la petite ferme où il passait ses vacances, y élever quelques chèvres et brebis, refaire un fromage de brebis qui n’existe plus depuis les années 1980…

Le projet avance et s’étoffe. L’idée de proposer des séjours atypiques, une rencontre avec la vie d’antan, quand il ne suffisait pas de tourner un bouton pour avoir de la lumière, quand il ne suffisait pas d’ouvrir le robinet pour avoir de l’eau, quand pour avoir chaud et pour cuisiner il fallait surveiller le feu, quand les hommes accompagnaient leurs bêtes pour les garder…

Au bout de quelques mois de travaux époustouflants, une belle petite ferme restaurée avec les matériaux d’antan pour accueillir les personnes qui veulent revenir aux sources pour une ou plusieurs journées, des bêtes qui broutent la lande alentour, un four à pain dans lequel de belles miches cuisent, un cantou dans lequel les soupes et autres recettes troutchinent, de l’eau qu’il faut utiliser à bon escient, des veillées auxquelles les bougies confèrent un air mystérieux et merveilleux…
         J’aime ces moments de cuisine dans le cantou où chaque geste est important, où tout est ramené à l’essentiel. J’aime imaginer toutes ces femmes qui durant tant et tant d’années ont cuisiné sur ces feux en réalisant des miracles avec peu de choses, laissant dans les mémoires des souvenirs de milhassous  moelleux, des ragouts odorants, des soupes délicieuses, des bouligous nourrissants,…J'aime ces soirées passées avec mes amis André et Pierrette qui par amitié sont prêts à tout!

A tous, je n’ai qu’un conseil à donner : passer une journée à la ferme 1771 passeur d’émotions avec Renaud pour se remémorer ces temps pas si lointains ou rien n’étit facile, pourtant…

Merci à Renaud de me laisser venir de temps à autre préparer une soupe de potiron au foie gras, des farcis, des bouligous,… Merci à Renaud de me permettre de me ressourcer au bois Vignaud parce que grâce à lui et à son amitié, je sais où est vraiment l’essentiel…

Tous les renseignements sur la ferme 1771 et Renaud Jussaume dans « liens ».

                                                                                                                       cuisine-au-feu-de-bois.jpg

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site